Nous ne travaillons qu'avec

les gagnants!

Les outils pour récupérer ses impôts payés sur le jeu aux États-Unis


Retour à la liste des articles

taxesdejeuDes articles précédemment publiés ont présenté les différents traités, lois et règlements  qui rendent possible le remboursement des impôts américains payés sur les gains liés aux jeux, la présente communication sera plus pratique et expliquera en détail comment  bien se préparer afin de maximiser ce remboursement éventuel.

 

Tous les joueurs sérieux possèdent un fichier (logbook) afin de garder un suivi de leurs gains et pertes. Ce fichier deviendra également votre outil principal afin de préparer à une éventuelle réclamation aux services du revenu américain.  En effet, il ne suffit plus, comme c’était le cas il y a quelques années, de juste déclarer que vous avez un montant de pertes équivalent à votre gain pour tout simplement recevoir un chèque de remboursement. Votre réclamation doit pouvoir survivre à une vérification approfondie. Et cette vérification débute toujours, et se termine souvent, avec le contrôle du fichier des gains et pertes du joueur réclamant le remboursement.

 

Mais comment créer ce fameux fichier afin qu’il survive aux vérificateurs les plus scrupuleux? En premier lieu, il faut inscrire le jour et les heures de jeux, ainsi que l’endroit de la partie. Le lieu peut être un casino ou un salon de jeu, une piste de course hippique ou une résidence privée. Par contre, les casinos en ligne ne se qualifient pas, même si vous avez joué à partir des États-Unis (ce qui est carrément presque impossible depuis quelques mois maintenant).

 

Il est également important d’inscrire le montant exact du gain ou de la perte, ainsi que le jeu auquel vous avez participé. Il est important de se souvenir, tel que décrit dans les articles précédents, que tous les jeux n’occasionnent pas de retenues automatiques. Par contre, je conseillerais d’inscrire toutes les parties au fichier et de ne faire le tri qu’à la  fin de l’année. Le fichier pourra alors servir à d’autres fins, comme décider quelles activités vous pourriez laisser tomber, ou auxquelles consacrer davantage de temps.

 

Afin que le fichier résiste bien à la vérification, il est également suggéré d’indiquer, lorsque possible, vos partenaires de jeux lors de vos sessions, surtout si vous vous retrouvez souvent avec les mêmes joueurs. Il est possible que vos adversaires indiquent dans leur propre fichier de suivi avoir perdu ou gagné de grosses sommes contre vous. Les meilleures chances de remboursement seront évidemment présentes lorsque les mêmes infos se retrouvent dans plus d’un fichier présenté aux autorités.

 

Outre ce fichier, il existe également d’autres éléments importants qui peuvent soutenir votre réclamation auprès de l’Internal Revenue Agency (IRS). Au départ, un bon suivi papier de vos mouvements d’argent peut toujours être d’une grande utilité. Par exemple, il est plus facile de présenter une perte de 50 000$ à une table du Bellagio si vous avez fait un transfert électronique de ce montant vers les caisses de cet établissement auparavant. Vous pouvez donc aussi facilement solidifier votre dossier en gardant vos reçus de retraits automatiques ou de retraits aux caisses des casinos.

 

Dans le même ordre d’idée, il est essentiel de garder vos reçus de droits d’entrée aux tournois auxquels vous participez, ainsi que les reçus de vos paris sportifs.

 

En terminant, je ne saurais trop insister sur l’importance de remplir son fichier de suivi sur une base régulière, et les téléphones intelligents sont un outil tout indiqué pour y parvenir facilement. Une perte en janvier peut devenir très utile pour contrebalancer un gros gain en novembre, à condition bien sûr que vous vous en souveniez…

recuperez vos taxes

Retour