Nous ne travaillons qu'avec

les gagnants!

Quoi faire après avoir remporté le gros lot


Retour à la liste des articles

gagner le gros lotIl n’y a pas humain sur terre qui n’a un jour fermé les yeux quelques instants, question de fantasmer sur comment sa vie pourrait changer advenant de toucher le gros lot. Qu’on parle de millions à la loterie, d’un gros lot à la machine à sous ou de la séquence de votre vie aux tables de jeu, remporter une somme modifiant votre quotidien est l’un des rêves les plus répandus. Si Dame Chance devait vous enlacer toutefois, sauriez-vous vraiment comment réagir? Ayant assisté plusieurs nouveaux millionnaires après leur gain avec les années, voici nos conseils experts.

 

Protégez-vous

Vous avez crié, sauté sur place pendant une bonne heure et propagé la bonne nouvelle? Prenez une grande respiration prenez les premières mesures responsables. Si ce n’est déjà fait, signez immédiatement votre billet s’il s’agit d’un gain de loterie. Prenez également votre billet en photo et faites des sauvegardes de ce cliché. La première chose que vous voulez éviter est une mésaventure qui vous ferait passer de la personne la plus chanceuse du pays à la moins fortunée en l’espace de quelques jours!

 

Tout gros lot n’est pas égal

On utilise souvent l’adage « si jamais je gagnais le million ». De nos jours toutefois, que représente réellement un million? La gestion d’un gain d’un million, de dix millions ou de cinquante millions diffère énormément. Avant de se lancer dans des folies donc, mettez la somme remportée en perspective. À titre d’exemple, un fonds de pension fédéral a aujourd’hui une valeur estimée d’entre 2M$ et 2.5M$. Si vous n’avez pas un sou devant vous et venez de remporter un million, il serait certes plus sage de penser à votre futur que d’agir comme si vous aviez dorénavant les moyens de vous payer tous les luxes de la vie. Malheureusement, de nos jours du moins, ce n’est plus le cas.

 

Entourez-vous des bonnes personnes

Non seulement ferez-vous des envieux, mais soyez assuré que bien des gens, qualifiés ou non, tenteront de vous donner leur version du plan parfait.  À ce stade, il est plus primordial que jamais de privilégier la raison sur les émotions. Contactez une personne de confiance dans votre réseau qui dispose d’une large gamme de contacts. Cela peut être votre gestionnaire de portefeuille, fiscaliste, votre avocat ou encore votre comptable. Votre objectif sera de bâtir une équipe compétente et surtout, disposant d’une expérience face à de tels gains. Dans le meilleur des mondes, toute votre équipe sera en place avant même de recevoir votre chèque. Du coup, vous pourrez profiter de la frénésie du moment la tête en paix, sachant que vos nouveaux avoirs sont entre de bonnes mains. Ne voyez pas cette équipe comme une dépense; c’est plutôt un investissement! Prendre les bonnes décisions dès le début de cette nouvelle aventure peut largement changer la donne sur ce que vous aurez en poche à court, moyen et long terme. De plus, ne nous le cachons pas, vous avez désormais les moyens!

 

Les médias, un mal obligé

Tout gagnant d’une loterie, de par l’achat même du billet, a donné son consentement au gestionnaire de la loterie d’utiliser son image. Si l’idée vous enchante tant mieux, mais gardez en tête que plus vous vous exposerez, plus vous ferez l'objet de demandes. C’est fou comme vous découvrirez rapidement de nouveaux amis! Notre suggestion est plutôt de jouer le jeu, mais dans des limites que vous fixez. Acceptez une seule rencontre médiatique globale et passez par la suite à autre chose. Vous avez plus excitant à faire désormais de toute façon!

 

Partez en vacances

La pire idée à ce stade est de commencer à dépenser sans compter, brûlant les billets au même rythme que son intuition. Or, il risque d'être difficile d’y voir clair avec le lot de possibilités qui s’ouvre désormais à vous. Que diriez-vous d’investir quelques milliers de dollars avec votre douce moitié et de vous échapper quelques semaines, le temps de respirer et d’y voir plus clair? On vous pari ceci immédiatement : vous rirez vous-mêmes des plans que vous aviez au jour zéro une fois de retour de vos vacances. Ce temps a une valeur inestimable. Ne le négligez pas.

 

Gâtez vos proches, mais faites-le une seule fois

Cela n’est jamais une nécessité évidemment, mais si vous avez remporté un lot assez large, il y a de bonnes chances que vous vouliez partager votre fortune nouvellement acquise avec certains de vos proches. Ce n’est pas à nous, ni à n’importe qui d’autre que vous-même d’ailleurs, de décider quelle portion vous désirez partager. Notre conseil toutefois serait d’utiliser vos vacances pour bien y penser et surtout, d’y aller d’un seul versement. Soyez très clair à cet effet avec votre entourage. Vous éviterez ainsi que certains aient toujours un espoir malsain de recevoir une somme future. Vous naviguerez ainsi l’esprit plus léger, sans aucunement entacher vos relations.

 

On se gâte!

Bon, à travers tous ces conseils, il ne faudrait surtout pas oublier de se gâter! Quelle que soit la folie sur laquelle s’accroche votre esprit, vous avez désormais le pouvoir de le faire. Si vous désirez être responsable toutefois, tentez de ne pas dépenser plus de 10% de la somme gagnée à court terme. Cela devrait permettre de vous amuser sans pour autant compromettre l’utilité de la somme remportée.

 

La loi du 4%

On l’a déjà mentionné; tout gros lot n’est pas égal. Arrêtez-vous de travailler? Comment gérer sa fortune désormais?

 

Voilà le moment où entre en jeu la loi du 4%. Historiquement, un placement équilibré et bien géré devrait vous permettre de générer des intérêts annuels moyens allant de 5 à 7%. L’objectif ici est de désormais vivre sans jamais trop gruger dans votre capital de base, tout en résistant à la volatilité des marchés. On vous suggère du coup de retirer 4% de votre capital par année afin de le traiter comme salaire nécessaire pour vivre.

 

En agissant ainsi, vous devriez faire grimper votre capital, obtenir un salaire croissant d’année après année qui répondra au coût de la vie, puis être protégé contre la volatilité des marchés selon les années.

 

Si vous avez remporté 1M$, on parle du coup d’un salaire de 40 000 $ par année pour la première année. Voulez-vous vraiment arrêter de travailler et vivre avec cette somme unique? Probablement pas.

 

À 10M$, vous toucherez initialement un salaire annuel de 400 000 $ à ne rien faire. Déjà, on voit que la décision n’est plus du tout la même. Là, vous avez de quoi vivre une vie de pacha sans remettre le pied au travail. Et que dire d’un lot de 50M$ où vous pourriez ainsi vivre avec 2M$ et plus par année!

 

Attendez encore un peu

Vous avez fait vos premières folies et vous vous amusez bien. Toutefois, désormais riche, vous voudrez probablement procéder à différents achats majeurs, tels qu’une maison digne de votre nouvelle fortune ou encore d’un condo outremer où vous évader de temps à autre.

 

L’idée est peut-être bonne, mais attendez 8 à 12 mois avant de procéder. Pourquoi? Simplement parce que vous n’avez aucune expérience de votre nouvelle vie. Présentement, vous n’avez que votre instinct sur vos goûts, mais aucune idée tangible découlant de votre expérience.

 

Prenons cet exemple. Disons que vous aviez l’habitude d’annuellement visiter la famille en Floride pendant le temps des Fêtes et que avez toujours rêvé d’y avoir votre propre pied-à-terre. Il pourrait être tentant de vous précipiter et d’y acheter une demeure. Mais la Floride sera-t-elle toujours votre destination de prédilection quand vous aurez goûté à votre nouvelle routine? Peut-être découvrirez-vous des destinations jusqu’ici inconnues qui vous correspondent désormais mieux. En attendant une petite année avant de prendre ces importantes décisions, vous minimisez grandement le risque d’erreur.

 

Placez bien votre argent

Évidemment, avec une telle fortune, vous voudrez possiblement mettre vos dollars dans les mains les plus expertes que vous aurez l’opportunité de serrer. La gestion privée sera possiblement la voie à privilégier. Il en est ainsi pour différentes raisons. La plus importante est sans contredit l’approche personnalisée qui permettra de bâtir un plan sur mesure à votre réalité, après tout bien différente de celle de l’investisseur moyen. Aussi, le gestionnaire privé a souvent un réseau de contacts fort développé qui vous servira. Vous gagnez ainsi un intermédiaire précieux qui vous assistera dans toutes les facettes financières de votre nouvelle vie.

 

Vous aimez l’idée mais n’avez aucun contact dans le domaine? Nous vous invitons à contacter Rivemont, firme québécoise ayant assisté plusieurs nouveaux millionnaires dans le passé.

 

Vous avez remporté un lot record? Alors, ne laissez pas cette assistance personnalisée ne toucher que la facette financière de votre vie! Pourquoi ne pas alors vous doter d’un service de conciergerie? Vous aurez alors une assistance personnelle pour tout ce dont vous pouvez vous imaginer, vous permettant véritablement de profiter au maximum de chaque minute de votre nouvelle vie.

 

Dois-je payer mon hypothèque?

Voilà une question qui revient souvent de la part des gagnants. Maintenant que j’ai les moyens, dois-je payer mon ancienne ou ma nouvelle hypothèque, ou plutôt continuer mes paiements comme si de rien était?

 

Il y a des raisons d’ordre émotionnel qui pourraient vous pousser à éviter toute dette et si tel est votre cas, permettez-vous ce confort mental. Toutefois, fiscalement, du moins pendant que les taux d’intérêt sont aussi bas qu’ils le sont présentement, il est beaucoup plus logique de ne pas payer son hypothèque et de plutôt investir ses avoirs dans un portefeuille personnalisé. Vous aurez aisément un taux hypothécaire sous 2.5% présentement. Nous avons déjà dit que de bons placements engendreront 4% en moyenne. Le calcul est simple. Il vous restera plus d’argent à faire fructifier votre argent et à payer mensuellement votre hypothèque que de mener une vie sans dette.

 

Ne devenez pas une vache à lait

Le point central à retenir de ce texte est de bien vous entourer. Or, il y a néanmoins une frontière à ne pas franchir. Maintenant que vous avez les moyens, il y a autant de produits financiers à votre portée que ceux dont vous seriez capables de vous imaginer. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont tous adaptés. Ne devenez pas la vache à lait de celui qui s’enrichit à vous vendre ces différents produits. Avez-vous véritablement besoin d’une assurance vie avec un tel capital derrière vous par exemple? Probablement pas.

 

Ce texte serait aussi incomplet sans parler de l’importance de mettre votre testament à jour. Ne jouez pas à la loterie avec votre patrimoine!

 

Et les taxes dans tout ça...

Nous avons une chance peu commune au Canada. En effet, les gains de jeu et de loterie ne sont pas imposables. Du coup, la somme gagnée est exactement celle qui vous sera versée.

 

Nous ne vivons toutefois pas dans un vase clos. Qu’arrive-t-il si vous avez remporté un gros lot aux États-Unis par exemple? Vous aurez alors la fâcheuse surprise de constater que les citoyens étrangers paient tous une taxe fédérale automatique de 30%. Cette taxe est perçue par le Trésor américain et non pas par le gouvernement canadien.

 

Or, peu le savent, mais il est possible de récupérer une partie ou la totalité de ces taxes payées. Des firmes expertes offrant un service clé en main de récupération existent au pays, dont la firme bilingue Taxesdejeu.ca. Si vous remportez un gros lot chez vos voisins du Sud, voilà probablement votre premier arrêt pour maximiser la somme finale de votre gain!

 

Récupérez vos taxes de jeu

Retour